Berlin années 20

La revue des grands magasins !

C’est dans cette revue qu’un soir de l’automne 1929, MarlĂšne Dietrich est « dĂ©couverte » par Josef von Sternberg qui la fera tourner dans L’Ange bleu.

Cette comédie musicale incarne de façon satirique et moqueuse cette société nouvelle des années 20 pour laquelle la vie est une sorte de grand magasin.
Comment mieux dĂ©crire le Berlin des annĂ©es 20 qu’en utilisant la mĂ©taphore d’un grand magasin ?

Un magasin des temps modernes oĂč l‘on trouve tout en surabondance du « bouton de la Semaine Blanche » jusqu’au luxe de rĂȘves exotiques.

Cette comĂ©die musicale Ă  la maniĂšre d’une revue raconte 24 histoires en 24 tableaux.

Le grand magasin est ici un reflet de la vie, avec son labyrinthe propre.

Du rayon des jouets en passant par le guichet des objets trouvĂ©s jusqu’Ă  la caisse oĂč on vend des billets de thĂ©Ăątre… On y entre, on y regarde. On achĂšte ou non, on paye ou non, si, par chance, un bĂ©bĂ© a Ă©tĂ© oubliĂ© Ă  l’intĂ©rieur de ce magasin, il n’est mĂȘme plus obligĂ© de le quitter.

En fin de compte, ici, (presque) tout est marchandise Ă©changeable : le vieux maillot de bain, la robe de mariĂ©e toute neuve, voire sa propre Ă©pouse…
Avec cette revue, crĂ©Ă©e le 15 mai 1928 Ă  Berlin, Marcellus Schiffer et Mischa Spoliansky rendent l’esprit du temps de leur Ă©poque.

Le succĂšs fut Ă©norme et fit connaĂźtre dans le monde entier ses auteurs ainsi que ses interprĂštes dont les plus prestigieuses n’Ă©taient pas moins que Margo Lion et MarlĂšne Dietrich.

Photo du Spectacle Berlin années 20